Interview de Sonia SELOSSE, kinésiologue !

Pourriez-vous en quelques mots nous présenter la kinésiologie ?

« La Kinésiologie est une pratique professionnelle globale d’accompagnement des personnes, qui a pour but de favoriser un état d’équilibre et de bien-être physique, mental et social.
Cette technique utilise le test musculaire, qui consiste à exercer une légère pression au niveau des poignets afin d’observer la réaction du système neuromusculaire face à l’information qui lui parvient.
C’est George GOODHEART, chiropracteur, qui a établi dans les années 60 une relation directe entre la tonicité musculaire et l’état de stress. Il s’est rendu compte qu’un muscle, fort en temps normal, pouvait s’affaiblir quand il était exposé à un stress. Nos muscles reflètent nos états d’équilibre ou de déséquilibre intérieur sur différents plans : structurel, biochimique, mental, énergétique,
émotionnel. C’est ainsi que la kinésiologie donne la parole au corps. »

Qu’est-ce que la kinésiologie peut apporter au consultant ?

« La kinésiologie est un moyen d’investigation destiné à éclairer la personne sur ses réactions et ses fonctionnements automatiques (en particulier dans les situations génératrices de stress) ; lui permettre une meilleure connaissance d’elle-même ; la rendre plus libre de ses choix et créatrice de sa propre vie ; d’optimiser ses potentiels. Le praticien offre l’opportunité au consultant d’obtenir des informations au fil de la séance et utilise différents outils d’équilibrage (Élixirs, symboles, mouvements, sons, stimulations de points réflexes, …). Dans la plupart des cas, quelques séances espacées de plusieurs semaines suffisent pour que le système corps-cerveau intègre la nouvelle façon de gérer plus efficacement la situation. »

Plus concrètement, quels sont les motifs de consultation ?

« Les personnes qui me consultent viennent parce qu’elles aspirent à un mieux-être. Ce mal-être se manifeste sous différentes formes dont la liste suivante est non-exhaustive : stress, fatigue chronique, douleurs physiques persistantes et récidivantes non liées à un problème physiologique et structurel, addictions et dépendances, phobies, anxiété, dépression, burnout, difficultés dans la gestion des émotions, difficultés d’apprentissage, problèmes alimentaires (addictions et surcharge pondérale, anorexie, boulimie…), allergies ou sensibilités, problèmes d’organisation ou/et de gestion du temps, manque de communication et inconfort dans les relations, blocages psychosomatiques (ex: difficulté dans sa sexualité, à être enceinte,…). D’autres personnes viennent me consulter pour optimiser leurs performances professionnelles, sportives, relationnelles, ou encore pour développer leurs énergies créatives. On peut également faire appel à un kinésiologue pour accompagner les personnes atteintes de pathologies (ex: psoriasis, cancer, asthme, eczéma, …). La kinésiologie est une approche complémentaire à la médecine allopathique. En effet, l’apparition de maladies peut être liée à un mal sur lequel des mots n’ont pas été posés. C’est alors qu’apparaîssent les maux. En donnant la parole au corps, une amélioration de l’état du malade, voire une guérison, peut être enclenchée. »

Comment la kinésiologie peut aider les personnes atteinte d’un cancer ou en rémission, ainsi que leurs proches ?

« D’une façon générale, je dirai que le praticien s’adapte à la demande et aux besoins du consultant. On peut supposer que la demande de la personnes atteinte d’un cancer ou en rémission n’aura pas la même demande que la personne en situation d’aidant. Dans le cas de la personne dont la « mal a dit » est apparue pour lui transmettre un message, le besoin est de prendre conscience de ce qui n’a pas pu/su être vu/entendu/dit/fait. Alors que pour la personne aidante ça sera peut-être davantage sa place et son rôle dans l’accompagnement de cette personne ; exprimer ses émotions ; se ressourcer.

D’une façon plus précise, la kinésiologie est un outil libérateur sur différents plans :

– sur le plan émotionnel : Afin de simplifier les choses, j’aime utiliser des métaphores. C’est comme si la personne est une pelote de laine et que les émotions sont des noeuds. On ne peut pas tricoter avec un fil noué. Une fois dénoué, la personne peut tricoter tout ce qui lui fait « en vie ».

– sur le plan transgénérationnel : Notons qu’à la conception, nous héritons d’un bagage qui regroupe l’histoire familiale des 2 clans. Au fil du temps, « ce sac à dos » peut devenir pesant et limitant. La kinésiologie va permettre de s’alléger comme si ces mémoires ancestrales sont des cailloux qu’on enlève du sac à dos à chaque pas vers soi.

– Sur le plan systémique : L’être vivant est perçu comme un système où intercommunique dans un même temps le biotype (l’espèce), l’anthropotype (la société), le génotype (la famille) et le phénotype (particularité individuelle). La maladie est la résultante biologique et anthropologique de ce système. Les difficultés rencontrées sont le fruit du parcours évolutif familiale et biologique mais aussi individuel.

En effet, l’évolution de l’espèce nous dote des meilleures réponses qu’elle ait apportées à son adaptation à l’environnement ; la famille nous dote également des meilleures réponses qu’elle soit parvenue à apporter aux problèmes rencontrés par les générations qui nous ont précédés. C’est un bagage complexe, des programmes spéciaux en grande partie inconscients.

Pour conclure, les manifestations de notre corps par le biais de la maladie nous alerte d’un conflit interne entre ces programmes complexes et notre but personnel à atteindre. Les mots mis en lumière lors de la séance de kinésiologie permettent une prise de conscience qui représente 70% de la guérison. Puis les équilibrages font le reste. »

Où peut-on vous consulter et comment vous contacter ?

« Je consulte en séance individuelle sur rendez-vous les lundis et vendredis à Écurat (proche de Saintes), les mardis et jeudis à Gémozac ou encore à domicile sur l’ensemble de la Saintonge. J’anime également des ateliers collectifs et des conférences, pour plus d’informations je vous invite à consulter mon site internet http://kinesiologie-en-saintonge.fr vous y trouverez également une fiche contact afin de prendre rendez-vous ou vous pouvez composer le 07.69.42.71.71. Je vous invite à suivre mon actualité sur ma page Facebook : Sonia Selosse – kinésiologie en Saintonge ; un agenda en ligne y est à votre disposition. »

Laisser une réponse

14 − 2 =